Bien choisir son alarme maison sans fil

Du fait de ses nombreux avantages, le système d’alarme sans fil rencontre un succès certain auprès des particuliers. Mais comment ne pas se tromper lors du choix ? Décryptage.

Avant l’achat…

Pour ne pas regretter votre choix, procédez tout d’abord à un état de lieux. La superficie de votre logement et plus exactement la superficie de chacune de vos pièces doit être considérée. Le nombre d’accessoires idéal dépendra en effet de celle-ci. Tenez compte également de la configuration de votre logis. Celle-ci déterminera vos besoins en sécurité. Selon que vous viviez dans une maison plus spécieuse ou dans un studio, vous n’allez pas choisir le même système d’alarme sans fil.

Préférez un système d’alarme sans fil complet

L’idéal serait d’investir dans un système d’alarme sans fil complet. Ainsi, le kit de votre choix doit inclure les indispensables : une centrale d’alarme, des détecteurs (détecteurs de mouvement, d’ouverture, et de choc), une ou des sirènes ainsi qu’un ou des périphériques dédiés au contrôle : télécommande, lecteur de badge intelligent ou clavier à digicode. En optant pour une alarme sans fil modulaire, vous pouvez ajouter davantage d’accessoires (détecteur d’inondation, de gaz, d’incendie, etc.). Votre système d’alarme sera plus efficace ainsi. En fin de compte, il pourra centraliser tous les évènements concernant votre logis et vous alerter à distance.

Tenez compte de chaque composant de votre système d’alarme

Maintenant que vous avez une certaine idée sur le modèle qu’il vous faut, attardez-vous sur chaque composant de votre système d’alarme :

– La centrale d’alarme : allez-vous opter pour une centrale d’alarme GSM ou RTC ? La centrale d’alarme GSM utilisera une carte SIM (prépayée de préférence) et vous alertera ainsi via SMS ou appel. Son fonctionnement ne dépend pas donc de votre box internet ou encore de votre réseau téléphonique. Pour que vous soyez alerté à tout moment (quand cela s’avère nécessaire bien entendu), assurez-vous que la carte SIM est bien fonctionnelle. La centrale d’alarme RTC pour sa part doit être branchée directement sur votre réseau téléphonique. Prenez note que certaines centrales d’alarme RTC peuvent être branchées sur la prise téléphonique et le box internet à la fois. D’ailleurs, s’il y a un détail qu’il faut ne pas oublier c’est que vous pouvez aujourd’hui trouver des systèmes d’alarme sans fil mixtes, lesquels allient les 2 modes de transmission (RTC et GSM). Peu importe votre choix, assurez-vous que la centrale de votre système pourra résister à l’arrachement.

– Les détecteurs : le nombre de détecteurs qu’il vous faut dépendra de la superficie de la pièce à protéger. Concernant le détecteur de mouvement, vous devez en installer au moins 2 par pièce en quadrillant au maximum l’espace. Pour ce qui est du détecteur d’ouverture, vous devez en installer sur chacune de vos portes extérieures et vos fenêtres. Une autoprotection contre l’arrachement reste nécessaire également.

– La sirène : la sirène de votre système d’alarme doit émettre un son assez puissant afin de dissuader les intrus tout en alertant le voisinage. Idéalement, celle-ci doit avoir un niveau sonore de 100 décibels minimum. Un modèle avec flash lumineux est recommandé également. En outre, pour que la sirène soit toujours opérationnelle même si le cambrioleur parvient à couper le courant, elle doit être autonome en ce qui concerne son mode d’alimentation.

Outre les composants essentiels, les fonctionnalités supplémentaires méritent également votre attention. Sachez que certains systèmes d’alarme sans fil vous permettent d’enregistrer de message vocal dissuasif lequel sera diffusé en cas d’intrusion. En outre, d’autres peuvent être pilotés à distance ou recevoir un système de vidéosurveillance.

Aussi, avant de choisir tel ou tel système d’alarme sans fil, prenez le temps de lire la fiche produit (et pourquoi pas aussi les avis des utilisateurs ?) et surtout, procédez donc à une petite comparaison. Assurez-vous également que le système d’alarme que vous allez choisir respecte les différentes normes de qualité, et répond aux exigences de votre compagnie d’assurance. A vérifier, la marque et la garantie du fabricant sont également de gage de qualité.